Les Aides Européennes

De façon générale, l’Union européenne n’accorde pas d’aides directes à la création d’entreprise. Toutefois, dans le cadre du Programme pluriannuel en faveur des entreprises et de l’esprit d’entreprise (PPAE), la Commission européenne apporte un appui financier à des intermédiaires financiers qui délivrent ensuite des aides aux entreprises qui le demandent.

Dans cet esprit, l’Union européenne a créé un certain nombre d’outils d’intermédiation :

Le Fonds Européen d’Investissement (FEI) dispose d’instruments de capital-risque qui reposent sur la prise de participation dans des fonds de capital-risque et dans des incubateurs d’entreprises. Il dispose d’autre part d’instruments qui permettent l’octroi de garanties à des institutions financières qui couvrent les prêts accordés à des PME.

Dans le cadre de l’initiative i2i (Innovation 2010 initiative), la Banque Européenne d’Investissement (BEI) soutient le développement des PME et de l’esprit d’entreprise. Elle accorde deux types de prêts : les prêts individuels (investissements de long terme supérieurs à 25 millions d’euros) et les prêts globaux. La BEI peut recevoir directement les demandes de prêts individuels. Les prêts globaux sont eux, accordés à des intermédiaires financiers afin que ces derniers disposent de ressources supplémentaires pour financer des projets d’investissement.

L’Union européenne soutient également le réseau européen des Business Angels (EBAN) qui regroupe des investisseurs informels, le plus souvent des personnes physiques qui soutiennent les porteurs de projet.

Dans le cadre de la politique européenne régionale, certaines régions en retard de développement ont prévu des aides à la création et au développement d’entreprise au travers du FEDER .

Les porteurs de projets peuvent s’informer auprès de l’Euro Info Centre local ou la Chambre de Commerce locale.

L’Union européenne soutient les projets créateurs d’emplois en coopération avec les Etats membres à travers le Fonds Social Européen (FSE) .Elle n’accorde, par contre, pas d’aide à l’exportation.